Avocat accident de la circulation Avignon

Avocat accident de la route Avignon

Les accidents de la circulation ont vu l'indemnisation des victimes facilitée par la loi dite Badinter du 5 juillet 1985 qui concernent tous les accidents de la circulation impliquant un véhicule terrestre à moteur. Maître Géraldine MARTINASSO, avocat à Avignon est à même de vous guider dans de telles circonstances.

Les victimes se trouvent souvent en situation difficile, hospitalisées, dans l'incapacité de faire valoir au moins momentanément leurs droits ; dans la meilleure des hypothèses celui qui est responsable de l'accident est assuré.

Les victimes sont donc face à l'assurance du responsable mais également en lien avec leur propre assureur.

LES VICTIMES DES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION :

La loi Badinter défini les victimes comme étant les piétons, cyclistes et passagers d’un véhicule terrestre à moteur subissant des dommages consécutifs à un accident de la circulation.

Les victimes ont droit à être intégralement indemnisées de leurs préjudices.

L'INDEMNISATION :

ETAPE 1 : LA PHASE AMIABLE :

L’assureur qui garantit la responsabilité civile du fait d’un véhicule terrestre à moteur est tenu de présenter une offre d’indemnité à la victime d’une atteinte corporelle.

Cette offre est faite sur la base d’un rapport d’expertise médicale amiable pour lequel un médecin expert d’assurance intervient et procède à l’examen médical de la  victime.

Une contre-expertise peut être sollicitée si l’évaluation des chefs de préjudice est incomplète ou insuffisante.

L’assurance dispose d’un délai précis pour soumettre à la victime une proposition d’indemnisation.

La victime de l’accident de la circulation peut accepter ladite proposition et signer, dans cette hypothèse, un procès-verbal d’accord transactionnel avec l’assureur. Celui-ci se trouve alors subrogé dans les droits de la victime.

Le rôle de l’avocat, à ce niveau, est de s’assurer que la proposition de l’assurance portant indemnisation de la victime est d’un montant suffisant, et ce, avant la signature du procès-verbal.

ETAPE 2 : LA PHASE CONTENTIEUSE :

Si l’offre est tarde ou s’avère insuffisante, la saisine du juge compétent permet généralement d’obtenir une indemnisation d’un montant supérieur.

Pour cela, Maître Géraldine MARTINASSO, avocat à AVIGNON, saisira le juge en vue d’une expertise médicale judiciaire et contradictoire, en référé ou au fond, selon la juridiction compétente et de la manière dont il est le plus opportun de traiter le dossier.

A l’appui du rapport de l’expert judiciaire, une demande d’indemnisation chiffrée sera établie sur la base de la nomenclature DINTHILAC afin de vous permettre d’obtenir une réparation à la hauteur de vos chefs de préjudices résultant de l’accident de la circulation dont vous avez été victime.

L’indemnisation portera sur les différents types de chefs de préjudice : dommage matériel, dommage corporel, préjudice moral.

Elle concerne tout autant la victime directe de l’accident que ses proches qui peuvent également être affectés par l’importance de l’atteinte corporelle subie par la victime directe.

Maître Géraldine MARTINASSO, avocat à Avignon, est à votre disposition pour vous aider à obtenir la meilleure indemnisation possible.

Contact

Consultez également :

Tél. 04 90 86 95 91 - Port. 06 50 15 40 33 Demande de rappel
téléphonique
Avignon